Le Forum du Stade de Reims et de ses supporters

Le Forum du Stade de Reims et de ses supporters
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PortailPortail  Un souci et pas d'accès à la messagerie ? Envoyez un mailUn souci et pas d'accès à la messagerie ? Envoyez un mail  

Partagez | 
 

 Jean-Pierre Caillot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Domi51
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1693

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 17 Mai 2015, 15:58

lettre ouverte à M.CAILLOT.

M. LE PRESIDENT.

Peut etre lirez vous ce petit mot peut etre pas, mais il était important pour moi de mettre par ecrit mes sentiments apres cette nouvelle saison 
Je vous remercie encore de notre monté et du travail accomplit meme dans la difficulté.
Vous serez le President qui aura refait de Reims de notre Stade à nouveau un club de L1.
Mais pour vous avoir soutenu dans cette saison compliquée et contre certains forumistes m'obligeant à prendre du recul sinon, j 'aurai perdu mes nerfs, il est aussi important de vous dire que certaines de vos réflexions ou reponses à des interviews m'ont paru non approprié voir decalé.
Je ne juge pas ce que je ne connais pas, donc la gestion du club humainement le sportif et les relations internes vis à vis des agents ou d'autres personnes gravitant autour du club ne m'interressent pas sachant que seul quelques initiés sont au courant de ce qui se passent réellement .
Les journalistes les pseudos connaisseurs ou le copain du cousin qui est au courant, mon age et mon experience fait que je n'y croit plus, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois .
La gestion financiere semble saine et c'est à porter à votre credit .
On reproche suffisament au personne de depenser sans compter, pour vous accorder les félicitations sur la gestion financiere.
Ce qui est paradoxale c'est que les supporters critiquent le trop d'argent du football mais critique aussi quand les clubs ne dépensent pas assez pour recruter .... bizarerie de l'amateur de foot .
J'en viens donc à votre reflexion sur Paris qui ne vous fait pas B...der.
Tout match de haut niveau moi me fait b..der je m'eclate en voyant PARIS BARCELONE REAL ou autres club du top ten qui sont aussi les plus fortunés.
L'arrivée à Paris d'investisseur à fait bondir les droit TV qui beneficie aussi à REIMS donc ce qui est bon pour PARIS est bon pour Reims ,.
Si demain MARSEILLE  LYON ou REIMS avait un investisseur prêt à mettre de l'argent et qui soit des personnes fiables et pas des MAMADOV ou des pseudo repreneur HAVRAIS j'en serai le plus heureux .
Et la vient ma deuxieme reflexion hier soir sur FRANCE BLEU vous annonçait que REIMS serait toujours une equipe se battant pour le maintien.
Comme projet il manque un peu d'ambition peut etre votre metier vous oblige à ce realisme froid, mais là ces mots ne me font pas avoir cette petite joie de vivre arrivant souvent le matin au reveil ( plus poétique que ce mot de 6 lettres )
Pourquoi avoir une vision si restrictive du club l'espoir fait vivre et pourquoi un jour nous n'aurions pas nous aussi un mecene prêt à investir .
Si ce jour arrive j'espere qu'apres avoir etudié sérieusement la bonne fiabilité de l'investisseur , vous saurez prendre le recul necessaire.
Je serais encore abonné en 2015/2016 toute façon meme en l2 j'aurai été à coté de mon club.
Maintenant bon travail car la route est longue et sinueuse pour preparer cette nouvelle saison , sachez que vous aurez encore des échecs le materiel humain ne donne pas toujours 100 pour 100 de reussite..
Reims existe de puis plus longtemps que notre naissance et durera bien apres notre mort, nous nous sommes que de passage .
Allez le STADE !
Revenir en haut Aller en bas
Doud51
National
National


Messages : 5605

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 17 Mai 2015, 17:05

Donc si je te comprends bien, pour l'avenir du club, l'essentiel est que JPC fasse attention à ce qu'il dit lors de ses interviews.
La qualité du jeu proposé, les recrutements foireux, les résultats qui en résultent, l'affluence en baisse à Delaune, le prix des places, le respect des autres c'est juste du detail. 
Bravo pour ton analyse...

Et un abonnement gratuit pour Domi 51....
Merci Président Excellent
Revenir en haut Aller en bas
Domi51
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1693

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 17 Mai 2015, 17:26

Bonjour Doud t'inquiete j'ai mis un peu de coté tout les mois pour mon abonnement et en plus je le paie un peu moins cher ma boite etant sponsort ....encore un privilegié Ptdr .
Je ne lui donne pas un blanc sein comme je ne lui mets pas la tete sous l'eau .
Le jeu c'est aux joueurs et à l'entraineurs.
Je ne pense pas que JPC ai envi de voir notre club se planter et lorsqu'il fait le choix de JLV il est persuadé que c'est le bon.
Apres comme je le dit il y une part que personne ne maitrise la reussite est parfois la ou on ne l'attend pas .
C'est vrai que les deux réflexions m'ont deplu mais je n'oublie pas ou on était lorsqu'il a repris le club et rien que pour ça je lui suis reconnaissant .
Apres d'autres presidents prendrons sa succession réussirons ou pas l'histoire nous le dira.
Nous sommes de la meme generation et 33 ans ça a fait long donc on peut avoir un peu de reconnaissance .
Qui a tout reussi dans sa vie et qui prend toujours la bonne decision qui fait toujours les bons choix.... meme pas moi

t'imagine Rigolo
Revenir en haut Aller en bas
Bianchi61
National
National
avatar

Messages : 6470

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 17 Mai 2015, 17:38

Domi,avec ta longue tirade pseudo philosophiquement intellectuelle et moralisatrice donnant des leçons d'intelligence à tout le forum,tu ne crois pas que tu te prends un peu trop au sérieux?A partir du moment où l'on émet la moindre critique à l'encontre de JPC,on est des tocards;toi seul possède la bonne analyse,bel esprit d'ouverture et de tolérance;que ça te plaise ou non,oui JPC commet des erreurs comme nous tous,le dire sur le forum n'est pas un crime répréhensible


Dernière édition par Bianchi61 le Dim 17 Mai 2015, 23:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vudissi
National
National
avatar

Messages : 5183

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 17 Mai 2015, 18:46

Et bein voilà on est d'accord..... Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Sdrreb
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 2401

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 10:16

Pas aimé son ITW d'après match où la modestie aurait dû être de rigueur, au lieu de ça, il se permet de dire, tous ceux qui nous voyait descendre, patati patata... Ce soir au classement nous devons être pas mal...

Hey JPC on en reparle samedi soir ?


Quand aux autres déclarations comme quoi il considère que nous avons une bonne équipe avec de bons joueurs, je ne relèverai même pas...

Nous n'avons sans doute pas vu la même saison Question
Revenir en haut Aller en bas
Carlos_gabriel
Cfa
Cfa
avatar

Messages : 3038

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 12:23

Bon, il aime le Stade autant que chacun d'entre nous et fait certainement un bon boulot de fond, "l'Institution" parait de plus en plus solide (même si pour un peu hein) ...

Mais côté communication, quelle catastrophe !!
Quel contraste entre sa "discrétion" Siffle  à la limite de l'hibernation quand les mauvais résultats s’enchaînent, puis ses discours emprunts d'auto-satisfaction, systématiquement revanchards, sans jamais la moindre remise en question, dès qu'une embellie se présente.

On aura été gâtés en la matière cette saison avec le discours cadeau de Noël après les 28 points, puis avec ces tirades en cette fin de saison pourtant tellement tirée par les cheveux... Quoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Sdr-fan
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1236

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 13:05

Exact, JPC est certainement plutôt un bon "gestionnaire" mais toute son action montre qu'il souffre d'un problème de communication avec les supporters et l'entourage médiatique du club...il faudrait qu'il se fasse conseiller en ce domaine comme dans le sportif...

Une meilleure com (au global, pas seulement la sienne propre) = une meilleure image = potentiellement plus de spectateurs et une facilité d'approche accrue vers les sponsors...

Le plus important est aussi qu'il cesse avec une politique de cherté des places qui décourage abonnés et spectateurs occasionnels, d'autant que Delaune est loin d'être un Stade magnifique avec des équipements basiques et des endroits ou la vision est exécrable...il faut adapter son prix au spectacle proposé et à la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Thomasg91
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1607

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 13:29

Vous me faites tous bien rigoler à dire que lorsque que lorsque l'on critique JPC on est jeter aux lions par tout le forum. Ptdr C'est exactement le contraire c’est quand on dit que tout n'est pas si noir que l'on se fait dézinguer... Siffle C'est pas parfait loin de là. Notamment en terme de communications et d'image. Son bilan sportif et administratif tant qu'on sera en ligue 1 restera positif (il a pris le club on était en ligue 2 et sans infrastructures digne de ce nom) et ça c'est un fait incontestable...  Mine que rien
Revenir en haut Aller en bas
Bianchi61
National
National
avatar

Messages : 6470

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 15:02

Si c'est pour moi ta remarque,eh bien je veux bien venir non pas rigoler avec toi mais t'apprendre à lire Yeark (mon post s'adressait à Domi,pas à  tout le forum)
Revenir en haut Aller en bas
Thomasg91
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1607

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 17:51

Bianchi61 c'est pas forcément que à toi, c'est une tendance ici où les anti-JPC joue sans arrêts les martyres ...
Revenir en haut Aller en bas
Pouffieux
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1315

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 18:05

c'est quoi un anti JPC ? juste pour savoir ou me situer parce que si c'est ne pas être d'accord avec sa politique de  de recrutement ou de son comportement vis à vis des supporters de ses tarifs des abos ,alors oui je suis anti JPC et j'assume et je me sens pas du tout  martyres .
Revenir en haut Aller en bas
Tsubasa
National
National
avatar

Messages : 9571

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 18:47

Vu qu'on est d'après toi les anti JPC je vais me permettre d'appeler ses défenseurs ses groupies, ça ne te dérange pas j'espère?
Revenir en haut Aller en bas
Buteurbasay
Cfa
Cfa
avatar

Messages : 4459

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 18:49

il y a pas d'anti Caillot , il y a des personnes qui simplement perçoivent les carences au niveau recrutement, au niveau relationnel avec les supporters, au niveau qualité du spectacle, et des prix abusifs des places .....et sans envie de cautionner les propos parfois déplacés de notre président . On demande pas la CHAMPIONS ' LEAGUE , mais tout modestement  un MAINTIEN TRANQUILLE  sans vouloir plagier quelqu'un .
Revenir en haut Aller en bas
Adew
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 2556

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 19:54

Au moins JPC met tout le monde d'accord, il s'est totalement loupé sur cette saison.
Revenir en haut Aller en bas
Jerome51
Cfa
Cfa
avatar

Messages : 3378

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 20:21

Tout de suite les mots forts sans aucune modération Mon Dieu donc non crédible ... on reste en Ligue 1 donc tout n'a pas été raté Radoteur
Revenir en haut Aller en bas
Vudissi
National
National
avatar

Messages : 5183

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Lun 18 Mai 2015, 21:19

Avouons qu'il a manqué d'inspiration cette saison....un Mercato raté (Mavinga, Roberge, Bourillon  Naufrage), excepté Moukandjo et Ngog. Ça fait tout de même très peu  C'est pas possible

Une CAN mal gérée avec 4 titulaires absents durant plusieurs semaines et aucun renfort de poids pour compenser l'hécatombe. Avec les conséquences que l'on connaît..... Naufrage

Une politique tarifaire contestée qui manque d'imagination et d'attractivité (c'est pas comme cela que Delaune deviendra un chaudron comme le souhaite le nouveau Maire de Reims). Au secours

Une communication interne et externe qui doit s'améliorer pour que les supporters se sentent davantage respectés et concernés, et que la fameuse "institution Stade de Reims" gagne enfin ses lettres de noblesse auprès de la profession, des observateurs et du grand public.

La tâche reste immense. JPC doit explorer toutes ces pistes d'amélioration pour tirer le Stade vers le haut  Rouge et blanc

Comme quoi on peut avoir un esprit critique en gardant le sens de la mesure. Et sans me faire l'interprète de tous les forumistes, je n'ai absolument pas cette prétention, il faut répéter encore et encore que c'est le Président que l'on juge ici sur ses actes et non l'homme JPC au demeurant respectable.  Radoteur
Revenir en haut Aller en bas
Thiol
Cfa2
Cfa2


Messages : 2551

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 18:20

JPC au 19/20   a 19H,sur France 3,ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Rom's51

avatar

Messages : 79

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 18:23

Merci pour l'info. Je m'inquiète d'avance de ce qu'il va dire haha
Revenir en haut Aller en bas
Helmut
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 1646

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 18:25

Ce qui n'est pas normal à la base, c'est de devoir constater qu'il a manqué d'inspiration. Car JPC ne devrait pas avoir à donner un avis technique sur le choix des joueurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Tsubasa
National
National
avatar

Messages : 9571

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 18:36

On sait déjà ce qu'il va dire, que c'est un groupe de qualité, qu'on était en DH il y a 20 ans, que Guegan sera l'entraîneur et qu'il va continuer avec les mêmes hommes qui ont pourtant faillis, rien de nouveau sous le soleil de Callonie.
Revenir en haut Aller en bas
Manudu51100
Cfa2
Cfa2
avatar

Messages : 2325

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 18:42

les discours de caillot sont comme le jeu du stade, en manque d'inspiration et sans saveur, comme quoi une équipe ressemble souvent à son president!!!

en gros on va prendre les memes et continuer ainsi, dans la mediocrité!!! ainsi va le stade de reims!!!!
par contre les tarifs!!!! Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Tsubasa
National
National
avatar

Messages : 9571

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 19:14

Bon ben voilà je l'avais dit mais en même temps tout le monde l'aurait deviné ici...


Dernière édition par Tsubasa le Dim 24 Mai 2015, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Couscous
National
National
avatar

Messages : 5538

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 19:15

Bon d'après JPC sur France 3 , Guégan entraîneur la saison prochaine, Mandi pour le moment toujours au Stade n'ayant toujours pas eut de propositions extérieures, la venue de joueurs jouant en L1 cette année, objectif finir entre 8 et 14ème
Revenir en haut Aller en bas
Fortes51
National
National
avatar

Messages : 5916

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   Dim 24 Mai 2015, 22:22

Le Stade de Reims était 9e à la trêve avec 28 points et 9 points d’avance sur le 18e, avec un peu de recul et à froid, comment selon vous, l’équipe en est arrivé là ?
C’est toujours un amalgame de plusieurs choses. On a peut être mal appréhendé les départs à la Coupe d’Afrique des Nations, les quatre joueurs majeurs qui sont partis. On pensait que l’on avait les remplaçants poste pour poste sauf que l’on n’a pas été épargné par les blessures, cela correspondait aussi à une période où les terrains n’étaient pas bien bons, à commencer par celui de Delaune. Tout cela à commencé à lancer une mauvaise dynamique ensuite les choses se sont mal enchainées. Quand on gagne, il faut avoir beaucoup d’humilité de dire que c’est parfois un coup de chance parce que le ballon est passé à 3 centimètres du poteau à l’intérieur du but. De la même façon, lorsque l’on est dans une mauvaise dynamique, il y a plein de détails qui viennent s’emmagasiner, les rancœurs de certains joueurs qui jouent moins, les discours de l’entraîneur qui sont moins entendus, toutes ces petites chose qui font qu’au final, on a un sentiment de gâchis. Il a fallu expliquer à Jean-Luc (Vasseur) que changer les choses c’était bien mais qu’il ne fallait pas aller trop vite ce qu’il a sans doute voulu faire dans un premier temps. Mais si le départ de la saison avait été compliqué, on avait 28 points à la trêve ce qui était un point de moins que la saison précédent où l’on avait fait un très bon début de saison. Donc se mettre dans la situation dans laquelle on s’est mis ces dernières semaines est pour moi du gâchis.
A quel moment des signes annonciateurs vous ont alerté sur une possible difficulté à venir ?
On est toujours en alerte ! Même lorsque l’on avait 28 points, nous étions en alerte.Et j’en veux pour preuve le seul match que l’on a gagné lors de la phase retour avec Jean-Luc Vasseur face à Nantes où tout le monde avait l’air d’oublier la difficulté dans laquelle on était,  nous, dirigeants, on était bien conscients que dans cette victoire, on avait eu beaucoup plus de réussite que notre adversaire. Donc en fait, quand on n’a pas été capable en janvier et février de prendre les points, on était vraiment dans l’inquiétude.
Vous évoquiez la Coupe d’Afrique des Nations, est-ce que renforcer l’effectif en janvier aurait été une solution et a-t-elle été envisagée ?
L’effectif avait été renforcé au 31 août et l’on avait près d’une trentaine de joueurs professionnels sous contrat et il était difficile de faire vivre un vestiaire avec 30 joueurs. On savait que selon leurs performances, les joueurs qui disputaient la CAN allaient plus ou moins revenir vite, donc remettre des joueurs dans l’effectif, cela aurait été problématique. On avait du coup décidé de s’appuyer sur l’effectif existant. Encore une fois, je pense que les postes étaient doublés, que l’effectif de cette saison était un effectif bonifié par rapport aux saisons précédentes. Si individuellement les joueurs pouvaient être supérieurs, en termes d’équipe, on a eu un mal fou à concrétiser tout çà.
Le départ de Grzegorz Krychowiak a-t-il pesé plus que prévu ? plus que vous pouviez le craindre ?
Evidemment et ce n’est pas par hasard si le joueur va disputer la finale de la Ligue Europe avec Séville. On savait ce que Grzegorz apportait à l’équipe, cela a été des nuits blanches quand on a su qu’il souhaitait partir parce que ce n’est pas nous qui l’avons fait partir. Nous étions prêts à aller jusqu’au bout de sa dernière année de contrat et de le laisser partir libre à l’issue de cette saison. Et ce, parce qu’avec ou sans lui, c’était une différence de 2 à 3 places au classement à l’arrivée. Donc on avait bien appréhendé cela, après lorsque le joueur vous dit que ce n’est plus impossible, que dans sa tête il n’est plus là, il faut bien ensuite affronter la période du transfert. On a très bien vendu Grzegorz pour l’intérêt du Stade de Reims, donc ce départ, il était inéluctable. On avait évidemment travaillé sur son remplacement, tout en sachant que Grzegorz avait un rôle particulier et qu’il n’existait pas son clone, qu’il fallait jouer différemment. Evidemment, il nous a manqué, ce n’est pas par hasard si on termine plus mauvaise défense du championnat. Si on avait moins de problèmes défensifs avant, c’est parce que Grzegorz était le pompier de service. Et c’est une des raisons de nos mauvais résultats.
Le recrutement a-t’il été à la hauteur de vos espérances ?
Si c’est le rendu des joueurs dont on parle, il est évident que je ne suis pas satisfait de certains. Après, on est dans l’humain, on sait qu’il y a des joueurs qui ont besoin d’un temps d’adaptation. On se souvient qu’Antoine Devaux avait eu du mal à s’intégrer les premiers mois après son arrivée. On espérait que Grégory Bourillon qui a 300 matches de Ligue 1 allait être beaucoup plus performant, beaucoup plus vite mais il a eu du mal à s’adapter. Ensuite, on a eu des joueurs de qualité dont on commence à prendre la mesure, je pense à David Ngog. Dans ce recrutement, lorsque les joueurs sont arrivés, ils avaient un certain vécu, une certaine expérience. Après, cela a plus ou moins bien marché, çà c’est une réalité.
Vous avez décidé au début de mois d’avril de prendre une solution radicale en écartant Jean-Luc Vasseur, comment en êtes-vous arrivé à prendre cette décision ?
Le travail des dirigeants, c’est de prendre des décisions et de les assumer. La première décision était d’intégrer Jean-Luc Vasseur comme un jeune entraîneur, un peu comme nous l’avions fait avec Hubert Fournier. Le succès n’a pas été le même. On a essayé de soutenir Jean-Luc au maximum de nos possibilités et à un moment, on a pensé, même si le club n’était pas relégable, que le discours de Jean-Luc ne passait plus, que l’on était dans une dynamique négative et qu’il fallait absolument inverser les choses. Je pense que Jean-Luc en découvrant la Ligue 1 a commis quelques erreurs. On a essayé de les corriger. Cela s’est vu dans la première partie de championnat où les résultats se sont inversés. Je pense que c’est quelqu'un qui fera un bon parcours en tant qu’entraîneur mais là, il a voulu aller trop vite en mettant en place son projet de jeu et les joueurs se sont un peu perdus dans ce qu’on leur proposait. Après, il a fait des choix dans le groupe qui l’ont coupé d’une partie des joueurs.
Bon, encore une fois, cela ne remet pas en causes ses compétences, et c’est plutôt la gestion qui n’a pas fonctionné. Comme c’est quelqu'un d’intelligent, il saura corriger cela dans sa prochaine aventure en tout cas, avec le Stade de Reims, ce n’était plus possible. On vient de faire le bilan individuel de fin d’année avec chaque joueur, ils nous l’ont dit clairement, ils avaient besoin que l’on parte dans une nouvelle dynamique. Ils n’ont pas chargé Jean-Luc Vasseur, mais ils avaient besoin d’autre chose. Et ce n’est pas dans les habitudes des dirigeants du Stade de Reims de couper les têtes, mais on l’a fait parce que c’était pour le bien de l’institution et je pense que tous ceux qui nous ont critiqués quand on l’a fait peuvent reconnaître que c’était la solution. 
Jean-Luc Vasseur a évoqué le fait qu’il aurait mieux réussi si vous lui aviez permis de venir avec un adjoint, partagez-vous son point de vue ?
C’est son analyse et sa vision des choses. Quand il est arrivé au Stade de Reims, les choses étaient très claires. Jean-Luc Vasseur était l’une des premières personnes que l’on a rencontrées et on a mis plus d’un mois à donner notre réponse, donc tout le monde a eu le temps de penser la façon dont cela allait se faire. Moi je ne partage pas cette vision parce que je pense que l’important ce n’est pas les hommes, c’est l’institution. Et ceux qui étaient en place étaient garants de ce qui s’était passé avant son arrivée et de la même façon, ils représentaient le lien avec les joueurs. C’était notre vision, il l’avait accepté, il n’a pas été surpris de la situation. Après, est-ce que cela aurait mieux marché s’il était venu avec son adjoint ? On ne le saura jamais. 
Jean-Luc Vasseur a très vite parlé à L’Equipe et Canal Plus autour d’une communication bien orchestrée, seulement 3 semaines après son départ alors que le club luttait encore pour ne pas descendre en Ligue 2, Est-ce que cela vous a gêné ?
Sincèrement, non. Ce que je souhaitais, c’est que les choses se règlent rapidement ce qui a été le cas. Cela s’est fait en bonne intelligence des deux côtés, il avait des droits et nous avions des devoirs. Tout cela a été respecté. Ensuite, c’est sa vie et son histoire et je comprends très bien qu’il ait lancé un plan de communication pour chercher un nouvel emploi, c’est tout à fait légitime. Après dans ce qu’il a dit, on peut toujours prendre des mots dans les phrases et s’en offusquer : il a rien dit qui pouvait être au détriment du club et de son opération maintien. Il a simplement essayé, et c’est normal, de valoriser le travail qu’il avait fait au Stade de Reims.
On a parfois lu ou entendu que cet échec était aussi lié au fait que Jean-Luc Vasseur avait un agent très influent au club, Franck Belhassen, on vous a rarement entendu sur le sujet… Quelle est la réalité de cette situation ? Est-ce que cela a eu selon vous un impact dans le vestiaire ?
C’est bien que vous reveniez sur cette situation parce que là aussi, j’ai entendu ou lu beaucoup de choses fausses. Franck Belhassen est quelqu'un que l’on connaît depuis toujours. C’est l’un des premiers agents avec lequel j’ai travaillé lorsque je suis arrivé au Stade de Reims. Il a toujours eu quelques joueurs au club, et pas « beaucoup » comment j’ai pu l’entendre.
Franck Belhassen au Stade de Reims, il a Antoine Conté – avec lequel nous allons d’ailleurs prolonger son contrat -  et Odaïr Fortès. J’ai pu lire que Franck Belhassen avait 7 joueurs au club, c’est faux. Pour que tout le monde comprenne bien, il y a en gros une vingtaine d’agents qui font le marché français. Il y a aussi un ou deux agents étrangers qui eux ont des joueurs qui ne sont pas à la portée du Stade de Reims. Donc ce n’est pas illogique qu’un agent ait un, deux ou trois joueurs dans un club quand vous avez un effectif d’une trentaine de joueurs. Celui qui a le plus de joueurs au Stade de Reims, il s’appelle Patrick Glanz. Il a quatre joueurs au club dont deux – Mickaël Tacalfred et Grégory Bourillon – qu’il avait avant qu’ils signet à Reims plus deux qu’il a récupéré cette année dont Aïssa Mandi, parce que là aussi il y a du business, ils se prennent les joueurs entre eux. Donc ces histoires de querelles, elles sont infondées.
Mais Franck Belhassen est aussi l’agent de Jean-Luc Vasseur…
Dans ma philosophie, j’ai du mal à comprendre qu’un entraîneur ait un agent. Hubert Fournier en a eu un pour aller à Lyon mais quand il a signé à Reims, j’avais mis dans la balance qu’il n’en ait pas. Dans le cas de Jean-Luc Vasseur, c’est un peu différent puisqu’il est avec Franck Belhassen depuis de nombreuses années et c’était compliqué de lui dire de s’en séparer. Voila pourquoi il y a eu cet épisode Belhassen, mais après cela a pris des proportions… Bon, dans leurs querelles, les agents ont voulu prendre en otage l’institution. C’est là qu’on s’est élevé, qu’on les a recadrés, qu’on les a sorti et éloigné de l’équipe. Mais encore une fois, ce qui s’est passé chez nous, c’est ce qu’il se passe dans tous les clubs.
Avant de parler de l’avenir d’Olivier Guégan a la tête de l’équipe, est-ce que la manière dont il a mené cette opération maintien et son management vous ont surpris, dans le bon sens du terme ? Est-ce qu’il s’est révélé ?
Non, il ne s’est pas révélé. Je ne suis même pas agréablement surpris car on savait qu’il en avait les compétences, mais il avait aussi cet handicap de ne pas avoir son diplôme, et c’est pour cela que l’on ne lui avait pas donné l’équipe précédemment. Il a été refusé l’année dernière à la session du BEPF (NDLR : Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football)car il n’avait pas les pré-requis pour s’inscrire, mais il était quelque part acquis dans notre esprit qu’il serait un jour l’entraîneur du Stade de Reims.L’histoire a fait que les choses se sont précipitées. On ne découvre pas l’homme et d’ailleurs on n’aurait pas changé pour quelqu’un qui venait de l’extérieur à 7 matches de la fin, cela aurait été suicidaire. On connaît ses qualités, les points qu’il doit améliorer et on en discute avec lui, et c’est aujourd’hui un bonheur de travailler avec lui.
Sera-t-il l’entraîneur du Stade de Reims la saison prochaine ?
Oui et on est en train de voir comment on va contourner ce problème de diplôme. Contrairement à ce que les gens pensent, les « prête-noms » n’existent plus, c'est-à-dire que l’on ne peut plus prendre quelqu’un qui ait le diplôme et l’assoir sur le banc de touche pour couvrir celui qui n’a pas le diplôme. Donc on est dans l’hypothèse, si l’on n’obtient pas une dérogation, de payer l’amende la saison prochaine pour garder Olivier Guégan. Le retour des joueurs est bon, ils sont satisfaits de la rigueur et du travail d’Olivier, et ils le traduisent sur le terrain, même si on sait que cela peut être fragile dans le temps.
Si vous inscrivez Olivier Guégan a la prochaine session du BEPF, cela peut-il vous permettre de ne pas payer l’amende ?
Oui, mais à partir du moment où il y a une session tous les deux ans, qu’il a été refusé l’année dernière et qu’il n’y en a pas cette année, on est coincé. Donc on va essayer de jouer la dessus auprès de la FFF, parce que l’on n’est pas les seuls dans ce cas-là. Si on doit payer, on paiera l’amende. Olivier (Guégan) assumera une partie de cette pénalité dans le calcul de sa rémunération, et puis voilà.
C’est une amende importante ?
10 000 euros par match. Donc pour cette saison, on va payer l’amende, on va assumer, on le savait. On va donc verser 70 000 euros de pénalité à la FFF. Mais pour la saison prochaine, notre budget étant plus important, on paiera aussi même si on va bien sûr essayer de trouver une solution, non pas de négocier la somme car cela n’est pas possible, mais en essayant de faire jouer les dérogations, en argumentant la situation.
Olivier Guégan choisira-t-il ses adjoints ?
Il n’y aura pas de modifications dans le staff, Jérôme Monier sera son adjoint. Il y aura juste un renforcement au niveau de la préparation physique avec un troisième préparateur qui viendra compléter l’équipe.
Comment sera articulé votre recrutement ? Avec tout d’abord les joueurs sous contrat qui pourraient faire l’objet d’un transfert, où en est-on avec Aïssa Mandi ?
Je comprends les supporters, et je le suis et je l’ai été avant de devenir président, on aime bien entendre parler de noms, de voir les choses bouger. Mais nous, on reste plus dans l’idée est que « la star c’est l’équipe » et donc de travailler dans la durée. Sans faire beaucoup de bruit, on a prolongé cet hiver les joueurs avec lesquels on souhaitait continuer. Cela veut dire que l’on a peu de joueurs majeurs en fin de contrat. J’entends beaucoup de choses sur des joueurs sollicités, mais je n’ai reçu aucune offre. Aïssa Mandi est la vitrine du Stade de Reims par ses performances en Coupe du Monde, à la Coupe d’Afrique des Nations et en club. Avec l’arrivée d’Olivier Guégan au poste d’entraîneur, et la redéfinition de son rôle en défense centrale, Aïssa Mandi a un nouveau challenge entre les mains qui lui a été proposé pour qu’il reste au Stade de Reims. Il s’agit de lui donner cette place en défense centrale avec Antoine Conté qui jouerait sur le côté droit de la défense. Après, on se mettra autour d’une table si ses agents ont des propositions qui favorisent le Stade de Reims. Pour les autres joueurs sous contrat, je n’ai pas encore eu de sollicitations mais nous ne sommes qu’au début de l’histoire.
Mohamed Fofana a été l’un des hommes forts de cette fin de saison, va-t-il prolonger ?
Mohamed Fofana ne faisait pas parti des plans de Jean-Luc Vasseur. C’était humainement très compliqué parce que ce garçon a été d’un professionnalisme hors norme. Un comportement dans le vestiaire irréprochable alors qu’il ne jouait pas. On a tenu compte de tout cela et surtout du fait qu’Olivier Guégan l’ait sorti - comme on dit - du « placard ». On attendait beaucoup de Mohamed Fofana quand on l’a fait venir de Toulouse avec Antoine Devaux. Malheureusement, il n’a pas été épargné par les blessures pendant deux ans. Cette année où il était en pleine possession de ses moyens, il n’a pas trop pu les exprimer sur le terrain. Donc clairement, on lui a proposé de prolonger son contrat d’une saison. Je pense que c’est un challenge qui lui plait, il connaît bien le club, il se sent bien à Reims. Donc au moment où l’on se parle (Samedi 23 mai), rien n’est signé, mais il est probable qu’il soit encore avec nous la saison prochaine.  
Qu'en est-il d’Antoine Devaux ?
Antoine a souhaité prolonger à la fin de la saison dernière, à l’époque, ses entraîneurs (NDLR : Hubert Fournier et Michel Audrain) ne le souhaitaient pas. Nous, on sait que ce garçon a des qualités importantes pour le Stade de reims. Donc il a fallu convaincre les gens en place mais quand ils ont été d’accord, ils sont partis à Lyon donc il a fallu reprendre les discussions. On a reparlé prolongation en début de saison mais quand Antoine a vu comment cela se passait au niveau des résultats, il a mis un frein alors qu’il ne souhaitait pas, eu égard à son âge et à sa famille, se retrouver en fin de contrat. On est tombé d’accord pour prolonger au mois de novembre, mais là pour le coup, on a voulu lui faire comprendre que ce n’était pas quand il avait envi qu’on allait le faire. Et puis, quelque temps après, il n’était plus d’accord et il avait envi de vivre une expérience à l’étranger.
Donc on a regardé les dossiers, aujourd’hui, on a des contacts pour le remplacer. Mais en plein accord avec le secteur sportif, on lui a fait une proposition de prolongation et il est notre choix numéro 1 pour le poste.
Kossi Agassa aura-t-il une nouvelle doublure ?
Aujourd’hui, il a une doublure qui est Jonhy Placide qui est lié contractuellement au club. On a rappelé très clairement à Johny cette situation. Soit il accepte d’être numéro 2, il se met au travail dans cet état d’esprit et ca ne posera pas de problème. S’il n’accepte pas, on envisagera avec lui le fait qu’il aille voir ailleurs, s’il le souhaite. Kossi Agassa sera numéro 1 au poste la saison prochaine, si Johny Placide ne l’accepte pas, il y aura un autre gardien qui viendra comme numéro 2.
Grégory Bourillon sera-t-il toujours rémois la saison prochaine ?
Il est sous contrat. On lui a dit que pour nous avec son vécu, c’était une énigme ! On avait beaucoup misé sur ce garçon, là aussi, peut-être il y a un problème d’intégration. En tout cas il est clair que l’on n’est pas satisfait de son rendement sur le terrain.
David Ngog et Benjamin Moukandjo composeront-ils une partie de l’attaque rémoise la saison prochaine ?
Ils doivent encore un an de contrat chacun au club. Comme cela est le cas dans d’autres clubs, on n’est pas dans l’obligation de vendre ces joueurs pour boucler notre budget sachant qu’ils seront libres en fin de saison prochaine. Notre objectif est effectivement de les prolonger mais je ne sais pas si cela sera possible. Certains n’ont pas pris la mesure du fait que ces joueurs sont arrivés au Stade de Reims dans nos grilles de rémunération, et ils sont à des années lumières de ce qu’ils gagnaient dans leurs clubs précédents.  Aujourd’hui, on leur a vendu un projet, en leur donnant la possibilité de se remettre en valeur, en vitrine. C’est ce qu’il s’est passé. On souhaite les conserver dans la durée, mais ce sont eux qui ont la réponse.
Dans quels secteurs allez-vous recruter ?
Cela va déprendre des départs, des reconductions.  Si Mohamed Fofana reste, on va intégrer un seul défenseur, un gaucher supplémentaire pour faire la balance avec Franck Signorino. Le milieu de terrain est dépendant de la décision d’Antoine Devaux. Mais quoiqu’il arrive, il y aura un milieu de terrain supplémentaire qui viendra renforcer l’effectif. Ca veut dire que si Antoine ne reste pas, il y en aura deux. Pour ce qui est de l’attaque, nous sommes en contact avec un joueur de Ligue 1 et une fois que nous serons d’accord avec lui, il faudra se mettre en accord avec son club car il s’agit d’un joueur qui n’est pas libre.
Est-ce que votre recrutement sera bouclé à la reprise le 25 juin ?
C’est l’objectif et on fait tout pour, après il y a les opportunités qui vont définir les choses. Pour les départs, je serai très clair avec les agents des joueurs et notamment avec celui d’Aïssa Mandi. S’il doit partir, il y aura une deadline. Et à partir du moment où cette date sera dépassée, il ne partira plus. On va discuter de cette date, mais il ne partira pas le 31 août, ca c’est clair. Soit il sera avec nous une année de plus, soit il sera parti bien avant et l’on aura programmé son départ pour le remplacer. Après, on ne s’interdit pas une ou deux opportunités pour recruter des joueurs en fin de mercato. Il ne faut pas oublier non plus qu’il nous manquera un certain nombre de joueur à la reprise puisque beaucoup auront des sélections à honorer en juin, et ils bénéficieront de jours de vacances supplémentaires.
Le Conseil d’Administration de la Ligue de Football Professionnel a décidé cette semaine de limiter à deux les descentes de Ligue 1 en Ligue 2… Est-ce que cette nouvelle règle doit-être vue comme une aubaine pour le Stade de Reims ?
Alors déjà, puisque l’on parle du Stade de Reims en Ligue 1, je suis toujours un petit peu frustré en tant que dirigeant et en tant qu’amoureux de ce club, du fait que tout le monde ne prennent pas conscience de la chance que c’est pour notre ville, d’avoir le Stade de Reims en Ligue 1. Alors c’est un peu dire ce que je dis, car si j’en juge par tous les messages que j’ai reçu avant le match d’Evian, par le comportement du public qui était présent à Delaune face à Rennes où on était un peu dans le dur, ils n’ont pas sifflé, ils ont compris l’importance. Mais bon parfois on ne mesure pas cette chance. je me dis que, c’est peut-être dans la nature des Rémois, je suis né à Reims donc je m’intègre la dedans, on n’est peut-être pas des expansifs comme à Lens ou Saint-Etienne, quoiqu’il en soit, un club en Ligue 1, je le répète, c’est une grande chance, il faut la mesurer.
J’ai dis que notre objectif resterait chaque saison le maintien, ce qui ne veut pas dire que l’on vise la 17e ou la 18e place. On veut être ambitieux. On veut grandir et s’installer durablement en Ligue 1.
Pour ce qui est du passage de 3 à 2 descentes, je peux comprendre la frustration de certains présidents de club selon la division dans laquelle ils se trouvent, mais dans l’histoire du football français, les grands chocs économiques, les accidents industriels, ce sont les 18e de Ligue 1 et Ligue 2 qui les ont subit. Les 19e et 20e sont connus très tôt et ne subissent pas une descente brutale à la fin. Cette année, cela aurait été catastrophique économiquement pour Toulouse, Lorient, Nice ou Reims s’il était descendu comme ca va être le cas pour Evian. Alors il y a le suspense, je le défends, mais il y a aussi l’économie. Les clubs professionnels sont des entreprises. Le Stade de Reims en Ligue 1 s’est structuré différemment par rapport à la Ligue 2. Si sportivement on termine 19e ou 20e, on n’aura qu’à s’en prendre qu’à nous même et on descendra très tôt dans la saison avec toutes les conséquences que cela aura. Si on peut relativiser le risque, c’est en effet une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Pierre Caillot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Pierre Caillot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au revoir Jean-Pierre
» Jean-Pierre Labelle en deuil
» Jean Pierre Papin est le nouvel entraîneur de Châteauroux !!
» Anniversaire de Jean-Pierre Souffache
» Japon : Jean-Pierre Elissalde sélectionneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Stade de Reims et de ses supporters :: Chez nous :: Les joueurs et cadres du Stade-
Sauter vers: