Pierre Ferracci : « La fin du championnat est très largement faussée »