Pourquoi le G7 à Biarritz perturbe la 3e journée de Ligue 1