Fatigués après leur premier tour, les Bleus sont arrivés vendredi en Roumanie et ont découvert un contexte pas forcément optimal pour la récupération.